Les calculs urinaires chez le cochon d’inde

Article posté dans la catégorie Guides et conseils - Mis à jour le 7 avril 2022 - Lecture de 6 minutes

Les calculs urinaires, également appelés urolithiases, sont fréquents chez les cobayes. La majorité des cas se produisant chez des animaux d’âge moyen à avancé. Comment les détecter et que faire pour les éviter?

Qu’est-ce que c’est?

Ces calculs sont des masses de minéraux dures comme la pierre et cristallisées dans l’urine. Ils peuvent se trouver n’importe où le long de l’appareil urinaire, notamment dans les zones suivantes :

  • Les reins (où l’urine est fabriquée)
  • Les uretères (qui transportent l’urine des reins à la vessie)
  • La vessie urinaire (où l’urine est stockée)
  • L’urètre (qui achemine l’urine de la vessie vers l’extérieur du corps).

Les calculs se trouvent le plus souvent dans la vessie (également appelés calculs vésicaux) et dans l’urètre. Si les calculs se logent dans l’urètre ou les uretères, ils peuvent obstruer l’écoulement de l’urine, mettant ainsi la vie de votre adorable cobaye en danger.

Crédit : Pinterest

Quelles sont les causes de calculs urinaires chez le cochon d’inde?

Nous ne savons pas exactement ce qui cause les calculs urinaires, mais plusieurs facteurs de risque peuvent être impliqués.

La plupart des calculs urinaires contiennent du calcium. Par conséquent, une alimentation riche en calcium, comme le foin de luzerne, peut être en partie responsable.

La déshydratation à long terme, une prédisposition génétique, les infections des voies urinaires, l’obésité, l’inactivité, une mauvaise hygiène, une maladie rénale et la rétention d’urine, ou un trouble neurologique sont autant de facteurs de risque potentiels.

Contrairement à la plupart des mammifères, les cobayes éliminent principalement l’excès de calcium par l’urine. Par conséquent, leur urine contient plus de calcium, ce qui les rend plus enclins à développer des calculs contenant du calcium. Les cochons d’inde produisent une urine alcaline, ce qui peut les rendre naturellement plus enclins à la formation de calculs.

Quelles sont les signes d’urolithiase?

Les signes varient en fonction de la taille et de la localisation du ou des calculs. Il est bien connu que les cochons d’inde sont maîtres dans l’art de masquer les maladies, donc il se peut que votre cobaye ne présente aucun signe. Cependant, découvrez ci-dessous quelques signes qui peuvent vous alerter.

Votre cochon d’inde peut avoir des urines sanguinolentes ou encore avoir du mal à uriner, ce que de nombreux propriétaires confondent avec la constipation.

Parmi les autres signes de douleur et d’inconfort, on peut constater ceci :

  • les dents serrées
  • une posture voûtée (position en boule)
  • des vocalises pendant la miction
  • du sang dans les urines

Votre cochon d’inde peut produire peu ou pas d’urine, cesser de manger et perdre du poids. Il peut également sembler déprimé et moins actif que d’habitude.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes, emmenez votre cochon d’Inde chez le vétérinaire dès que possible.

Diagnostic

Pour un diagnostic clair et précis, rendez-vous bien sûr chez votre vétérinaire.

Il effectuera quelques contrôles de routine (poids, température, auscultation) ainsi que des tests supplémentaires, notamment des radiographies, pour établir un diagnostic.

Les radiographies peuvent confirmer que votre cochon d’inde en est atteint et en localiser l’emplacement.

Un échantillon d’urine peut également être prélevé par votre vétérinaire pour vérifier la présence de cristaux contenant du calcium et les signes d’une infection des voies urinaires, qui peut survenir avec les calculs.

Il peut également analyser l’échantillon pour voir si l’urine rouge est vraiment causée par du sang, car les cochons d’inde en bonne santé peuvent produire une urine pigmentée sans saignement. Votre vétérinaire peut également effectuer des analyses sanguines pour vérifier la fonction rénale, rechercher d’autres anomalies et évaluer l’état de santé général.

Sur base des résultats, le vétérinaire vous donnera dès lors le traitement adéquat.

Que faire pour éviter les calculs urinaires chez le cochon d’inde?

Rien ne peut garantir que votre cochon d’inde développera ou non des calculs urinaires au cours de sa vie. Néanmoins, les précautions ci-dessous peuvent réduire le risque et méritent d’être prises en compte, en particulier si votre cobaye a déjà eu un calcul. La récidive est assez fréquente.

L’alimentation

Comme la plupart des calculs urinaires sont à base de calcium, l’alimentation de votre cobaye doit contenir la bonne quantité de calcium : suffisamment mais pas trop. Éviter les aliments riches en calcium comme le foin de luzerne, le chou frisé, les feuilles de pissenlit et les épinards. Cela peut vous aider à atteindre cet équilibre. L’alimentation d’un cobaye doit idéalement se composer de quantités illimitées de foin de fléole à faible teneur en calcium. Elle doit également se constituer d’une plus petite quantité de granulés à base de foin de fléole et de légumes frais, verts feuillus ou colorés.

L’eau

La déshydratation chronique étant un facteur de risque, votre cochon d’inde doit boire suffisamment d’eau. L’eau doit être disponible à tout moment au moyen d’un biberon ou d’une gamelle adaptée. Si votre cobaye a une alimentation saine riche en foin et en légumes frais, la plupart de ses besoins en eau sont couverts par ces aliments solides. Cela ne vous dispense pas bien sûr de mettre à la disposition de votre animal de l’eau en permanence.

Faire de l’exercice

Votre cochon d’Inde doit faire suffisamment d’exercice et avoir assez de temps de jeu. L’activité peut aider à faire circuler l’urine dans la vessie, ce qui empêche les cristaux de se déposer et de former des calculs.

L’hygiène de la cage

Pour éviter les infections urinaires, gardez l’environnement de vie de votre cochon d’inde le plus propre possible. Pour ce faire, suivez nos conseils afin de fournir une cage parfaite à votre adorable cochon d’inde.