La vitamine C chez le cochon d’inde

Article posté dans la catégorie Guides et conseils - Mis à jour le 6 avril 2022 - Lecture de 7 minutes

Les cochons d’inde sont incapables de synthétiser la vitamine C. C’est pourquoi il est très important de leur fournir un apport suffisant afin d’éviter des problèmes de santé.

Crédit : Pinterest

Les carences

Les cobayes qui ne reçoivent pas suffisamment de vitamine C dans leur alimentation peuvent souffrir de carences. C’est ce qu’on appelle plus communément le scorbut chez l’homme.

Les cochons d’inde concernés peuvent avoir un pelage rêche, un manque d’appétit, des douleurs dentaires, un retard de cicatrisation ou encore une incapacité à combattre les infections. Ceux qui souffrent d’une légère carence en vitamine C peuvent ne présenter aucun signe visible de maladie. Cependant, leur système immunitaire peut être compromis, ce qui réduit leur capacité à combattre d’autres maladies.

Un cochon d’inde adulte a besoin d’un apport de 20mg par kg de poids par jour, tandis qu’un jeune en croissance ou encore une femelle gestante a besoin d’un apport de 60mg.

Les granulés pour cobayes sont enrichis en vitamine C. Cependant, la vitamine C est une vitamine soluble dans l’eau, ainsi qu’au contact de l’air, elle perd donc de son efficacité avec le temps.

Les granulés pour cobayes ont généralement une durée de conservation de 90 jours après la date de fabrication. Passé ce délai, la valeur de la vitamine C peut diminuer considérablement.

De nombreux cochons d’inde ont été diagnostiqués avec une carence en vitamine C alors qu’ils recevaient des granulés pour cobayes de bonne qualité. La fléole des prés et les autres foins doivent constituer la base de toute alimentation pour cobayes. Les herbivores ont besoin de cette source de nourriture pour une bonne digestion, une bonne circulation de la nourriture dans leur système et pour le maintien de la santé dentaire. Malheureusement, la teneur en vitamine C des graminées, des foins de graminées et des foins de légumineuses comme la luzerne est très faible. Alors comment faire pour garantir un apport suffisant et de qualité à nos adorables boules de poils?

Un complément en vitamine C

Certaines sources recommandent encore de mettre de la vitamine C dans l’eau, soit en broyant des comprimés et en les dissolvant, soit en utilisant du sirop de vitamine C.

Cependant, cette méthode n’est pas la plus efficace et je vous la déconseille fortement, en raison de plusieurs problèmes.

Un des soucis est que les compléments de vitamine C dans l’eau en modifient le goût, et votre cobaye risque tout simplement de ne plus boire. Dans ce cas, non seulement les cobayes ne reçoivent pas assez de vitamine C, mais ils ne boivent pas assez d’eau, ce qui entraîne une déshydratation légère à modérée. La déshydratation chronique peut entraîner d’autres problèmes médicaux, comme une maladie des voies urinaires.

Un autre problème déjà évoqué est que la vitamine C se dégrade rapidement à la lumière, à la chaleur et à l’humidité. La plupart des bouteilles d’eau sont transparentes et laissent passer la lumière. On estime qu’après environ 8 heures, la quantité de vitamine C active dans l’eau ne représente plus que 20 % de la quantité initiale ajoutée. Pour ces raisons, il n’est pas recommandé d’ajouter de la vitamine C à l’eau de boisson de vos cochons d’inde.

Comment donner des compléments à mon cochon d’inde?

La meilleure façon de compléter la vitamine C est d’administrer des comprimés ou des liquides de vitamine C directement aux cobayes ou de les nourrir avec des aliments frais. Les comprimés sont aromatisés et acceptés par de nombreux animaux de compagnie comme des friandises. Chaque comprimé contient 50 mg de vitamine C encapsulée. Veillez toujours à vérifier la date de péremption du produit utilisé et ne l’utilisez pas au-delà de cette date.

Lorsque vous utilisez des préparations de vitamine C plutôt que des aliments frais, il est important de s’assurer que votre animal accepte les friandises. L’expérimentation de différentes saveurs vous aidera à voir ce que votre cochon d’inde apprécie. Les comprimés peuvent être donnés à la main s’ils sont acceptés ou écrasés et saupoudrés sur un légume (humidifié) qu’ils aiment. Les liquides peuvent être donnés au compte-gouttes ou à la seringue. Si vous devez vous battre pour que votre animal accepte de boire à la seringue, essayez autre chose.

Prenez soin de conserver votre vitamine C à l’abri de l’air, de la lumière ou encore de la chaleur. Si vous ne la conservez pas correctement, elle sera inutilisable.

La patience est la clé, il vous faudra dès lors essayer différentes méthodes d’administration et voyez ce qui fonctionne le mieux pour vous. Un essai d’une semaine pour chaque méthode vous donnera une bonne idée de ce qui fonctionnera et de ce qui ne fonctionnera pas.

Où trouver des compléments?

Voici une liste non exhaustive recommandée par les vétérinaires :

  • vitamine C Francodex
  • vitamine C Virbac
  • vitamine C Hamiform
  • vitamine C Oxbow
  • vitamine C beaphar petit coeur
  • vitamine C beaphar comprimés

Les doses sont bien sûr à adapter selon le poids, l’âge et le type d’alimentation que vous fournissez à votre cochon d’inde. Vous pouvez vous en procurer directement chez votre vétérinaire ou bien en animalerie.

Quels sont les aliments riches en vitamine C?

La meilleure façon, du moins la plus saine et la plus naturelle, réside dans les aliments frais riches en vitamine C.

Les aliments mentionnés ci-dessous sont vivement recommandés :

  • le poivron
  • le raifort
  • le brocoli
  • le kiwi
  • les fraises
  • les agrumes

Retrouvez plus d’informations dans notre guide sur l’alimentation d’un cochon d’inde en bonne santé.

J’attire votre attention sur le fait que votre cobaye n’appréciera peut-être pas tous ces aliments riches en vitamine C. Contrairement aux enfants, nous ne pouvons pas les obliger à rester à table jusqu’à ce qu’ils aient nettoyé leur assiette.

D’autre part, il n’est pas forcément conseillé de leur donner des fruits riches en vitamine C tous les jours car trop sucrés ou sources de problème de transit.

Si vous souhaitez composer le menu idéal pour votre petite boule de poils, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre liste complète des fruits, légumes, herbes et plantes que l’on peut donner à un cochon d’inde.

Une alimentation équilibrée et riche en vitamine C est la meilleure chose que vous puissiez offrir à votre petit animal de compagnie.