Le guide complet sur l’alimentation d’un cochon d’inde en bonne santé

Article posté dans la catégorie Guides et conseils - Mis à jour le 27 mars 2022 - Lecture de 12 minutes

Le cochon d’inde est considéré par beaucoup comme un animal exotique. Son alimentation, quant à elle, ne l’est pas du tout. De quoi se nourrit-il?

5 conseils alimentation pour mon cochon d'inde
Crédit : Guineapig101

Une alimentation équilibrée pour un cobaye heureux

Les cochons d’inde sont par définition de purs herbivores. Vous pouvez dès lors ranger votre entrecôte de boeuf ou vos restes de poulet, ce n’est pas du tout de circonstance.

Blague à part, les cochons d’inde étant des herbivores stricts, ils se délecteront de légumes, fruits, herbes, plantes ou encore de foin frais. Nous allons au fil de cet article décortiquer les habitudes alimentaires du cobaye.

Vous verrez également qu’il ne suffit pas de lui fournir des légumes frais. La nourriture du cochon d’inde doit répondre à deux exigences principales : elle doit être riche en fibres et contenir suffisamment de vitamine C.

D’autre part, il faut lui fournir des aliments qui useront progressivement ses petites dents, qui ne cessent de pousser, afin d’éviter abcès ou malocclusions dentaires.

Une bonne alimentation évitera dès lors à votre adorable cobaye des problèmes digestifs, des carences, problèmes d’obésité ou encore petits soucis urinaires.

De plus, cela permettra de rallonger l’espérance de vie de votre petit compagnon à 4 pattes. Autant mettre toutes les chances de votre côté pour lui garantir le meilleur traitement qu’il soit.

L’importance d’une nourriture saine

Beaucoup de propriétaires d’animaux ne donnent malheureusement pas toujours des aliments adaptés à leur espèce, que ce soit par négligence, par ignorance ou encore par pure fainéantise.

Les conseils d’animalerie ou de boutique en ligne ne sont pas forcément toujours les plus adaptés non plus. Ils veulent souvent vendre leur nourriture artificielle à composition douteuse et stockée dans des conditions pas toujours très réglementaires.

C’est pourquoi nous espérons vous prodiguer des conseils décents au moyen de cet article basé sur des conseils vétérinaires et sur notre propre expérience.

Ne vous faites si votre méthode n’était pas la plus adaptée jusqu’à présent. Si vous êtes ici, c’est que vous avez le souci de vouloir bien faire.

Parcourons ensemble la liste des conseils afin d’optimiser la qualité de vie de votre adorable petite boule de poils.

Des légumes et fruits variés pour votre cochon d’inde domestique

Votre petit compagnon étant un herbivore, c’est tout naturellement qu’il aura besoin de sa dose quotidienne de légumes et fruits frais.

Concernant la quantité, nous vous conseillons 1/10ème de son poids total. Donc par exemple, 150g par jour pour un cobaye de 1,5kg.

Voici une liste non exhaustive de légumes recommandés pour votre cochon d’inde :

  • Aubergine
  • Céleri
  • Chou chinois
  • Concombre
  • Fenouil
  • Panais

Et au niveau des fruits :

  • Abricot
  • Banane
  • Framboise
  • Fraise
  • Kiwi

Afin de garantir sa bonne santé, retrouvez la liste complète des fruits et légumes que vous pouvez donner à votre adorable cochon d’inde.

Au moment de lui contacter son repas favori, veillez à varier les fruits et légumes que vous lui proposez. Nous vous suggérons 6 fruits et légumes différents par repas afin de garantir une alimentation variée. Servez lui toujours les fruits et légumes lavés et épluchés.

Pensez également à sortir les aliments du frigo une demi heure avant de les servir.

J’attire votre attention sur le fait que le cochon d’inde apprend à reconnaître les légumes dès son plus jeune âge. Il fixe dès lors très rapidement ses habitudes alimentaires. Il est donc recommandé d’y aller progressivement au niveau quantité si vous désirez intégrer un nouveau légume à ses repas.

C’est également un grand gaspilleur, mais ça je ne vous l’apprends peut-être pas.

Pour un cochon d’inde plus âgé, il sera compliqué (mais pas impossible) de lui faire goûter de nouvelles choses, étant d’un naturel assez méfiant.

En cas de nouvel aliment, il faudra surveiller les jours qui suivent si votre ami à 4 pattes n’a pas de problème de digestion. Nous vous conseillons de commencer par petites doses et si tout se passe bien, alors vous pourrez augmenter progressivement les quantités en toute quiétude.

Quelle quantité de fruits donner à mon cochon d’inde?

Veillez à ne pas trop abuser des fruits car ils sont très riches en sucre et peuvent favoriser l’obésité ou encore le diabète.

A terme, cela peut s’avérer être une source de soucis de santé pour votre cochon d’inde si vous lui en donnez avec excès.

Si bien sûr vous lui donnez de manière ponctuelle, à savoir une à 2 fois par semaine, cela peut être intéressant pour lui assurer un apport en vitamine C.

Le foin est le meilleur ami du cobaye

Le foin est l’élément clé de l’alimentation du cochon d’inde. Il doit être fourni quotidiennement et à volonté. Oui, vous avez bien lu, à volonté.

Il est très important de choisir un foin naturel et sans pesticides, bien vert et de bonne qualité. Voici les critères à prendre en considération pour un bon mélange de foin :

  • bien vert et non poussiéreux
  • bien odorant et aromatique
  • plantes variées
  • légumineuses et graminées
  • séché au soleil pour un bon apport de vitamine D, indispensable à la fixation du calcium
  • évitez le foin de luzerne, qui pourrait causer des problèmes urinaires
  • évitez le foin de ferme

Le foin doit être mis à disposition de votre cochon d’inde plusieurs fois par jour et par poignées.

Nous vous conseillons l’usage d’un sachet de foin comme celui sur la photo ci-dessous :

Etant un grand gaspilleur, vous constaterez la présence en fin de journée de foin piétiné et souillé dans sa cage. Il est dès lors préférable de le retirer et de lui en fournir à nouveau car si il est trop souillé par son urine ou encore ses crottes, il ne sera pas consommé.

En plus de ses bienfaits nutritifs dû à son apport de fibres, il va permettre à votre petit cobaye d’user ses dents tout au long de la journée et va par la même occasion faire travailler son système digestif. C’est très important afin de prévenir l’apparition de bactéries néfastes dans son organisme.

Nous ne vous conseillons par pour autant de faire des stocks de foin importants. Il est préférable d’en acheter fréquemment afin qu’il soit bien vert et pas trop sec. Le cochon d’inde est un animal très gaspilleur et si le foin n’est pas à son goût, il en consommera moins qu’à son habitude.

Notez que le foin doit être conservé dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Il peut aussi manger des herbes et des plantes

C’est d’ailleurs ce qui se rapproche le plus de l’alimentation naturelle du cochon d’inde sauvage.

Vous pouvez dès lors donner sans problème à votre cobaye les éléments suivants :

  • herbe
  • cerfeuil
  • pissenlit
  • menthe
  • basilic
  • coriandre
  • aneth

Les compléments

La vitamine C

Le cochon d’inde est le seul rongeur à ne pas synthétiser la vitamine C. Sans apport suffisant, votre cochon s’expose à des soucis de santé qui peuvent s’avérer irréversibles. C’est pourquoi il faut être très vigilent et lui assurer un apport suffisant en vitamine C.

Voici une liste non exhaustive des aliments riches en vitamine C pour votre cochon d’inde :

  • le poivron
  • le raifort
  • le brocoli
  • le kiwi
  • les fraises
  • les agrumes

Cependant, votre cobaye n’appréciera peut-être pas tous ces aliments riches en vitamine C. D’autre part, il n’est pas forcément conseillé de lui donner des fruits riches en vitamine C tous les jours car trop sucrés ou sources de problème de transit.

C’est pourquoi il existe des compléments, à défaut de pouvoir fournir à votre animal une dose suffisante au moyen de légumes et fruits frais adaptés. Ils se présentent sous forme liquide ou sous forme de comprimés.

Un cochon d’inde adulte a besoin d’un apport de 20mg par kg de poids par jour, tandis qu’un jeune en croissance ou encore une femelle gestante a besoin d’un apport de 60mg.

Une carence en vitamine C peut provoquer chez le cobaye les désagréments suivants :

  • perte de poids
  • perte d’appétit
  • retard de croissance
  • problèmes dermatologiques
  • une fragilité au niveau des dents

On vous conseille souvent en animalerie une prise de complément liquide à mettre dans le biberon. Je vous déconseille cette solution car la vitamine C ne résiste pas au contact de l’eau et perd donc tous ses effets bénéfiques. Afin de solutionner ça, il est préférable de lui administrer directement en bouche au moyen d’une seringue ou d’une pipette adaptée.

Tous les cochons d’inde n’apprécient pas forcément et rechignent à boire à la pipette de leur plein gré. C’est pourquoi il est de votre devoir de rassurer votre petit animal de compagnie et d’en faire un petit rituel afin qu’il se sente en sécurité et détendu.

Concernant les comprimés, beaucoup de cochons d’inde en raffolent. Ils voient ça comme une petite friandise et la dévoreront en un rien de temps.

Prenez soin de conserver votre vitamine C à l’abri de l’air, de la lumière ou encore de la chaleur. Si vous ne la conservez pas correctement, elle sera inutilisable.

Les extrudés

Contrairement aux fruits et légumes qui constituent une alimentation naturelle, les extrudés (ou granulés) sont artificiels.

Ils permettent un apport énergétique chez votre cobaye et complètent leur alimentation.

J’attire votre attention sur le fait qu’ils ne doivent absolument pas remplacer une alimentation riche en légumes, fruits et foin. Veillez à ne pas donner plus d’une cuillère à soupe par jour par cochon d’inde.

Donnés en trop grande quantité, ils peuvent provoquer obésité et problèmes urinaires.

Evitez également les mélanges et privilégiez les extrudés complets.

Chez le cochon d’inde adulte, ils peuvent être remplacés par des plantes séchées.

Un apport suffisant en eau

Un cochon d’inde boit très peu car ses besoins en eau sont couverts par les aliments qu’il ingère.

Cependant, il faut tout naturellement lui mettre de l’eau à disposition. Celle-ci doit être changée quotidiennement et peut être fournie au moyen d’un biberon ou d’une gamelle.

Nous vous conseillons l’usage d’un biberon adapté car il y a plusieurs désavantages liés à l’utilisation d’une gamelle selon nous.

Crédit : les chons de Malo

Tout d’abord, votre cochon d’inde risque de souiller l’eau avec son urine ou ses crottes par inadvertance.

Un autre désavantage est qu’il peut mouiller ses pattes et son corps en allant boire à la gamelle, ce qui pourrait l’exposer à des coups de froid et par conséquent des maladies.

De plus, le cochon d’inde étant un animal énergique, il pourrait très bien renverser sa gamelle sans le vouloir en jouant ou en courant comme un fou.

Par conséquent, le biberon semble être la solution la plus adaptée pour assurer la bonne hydratation de votre cobaye.

Notre guide complet des fruits, légumes, herbes et plantes comestibles pour le cochon d’inde